La lutte contre l’escroquerie: ce que les hôtels peuvent faire pour dire adieu à la fraude

    Cracking_Down_on_Scammers-_What_Hotels_Can_Do_to_Kick_Fraud_to_the_CurbSi vous êtes un vieux de la vieille de l’industrie hôtelière, vous connaissez sans doute trop bien le scénario suivant. Un client se présente à l’accueil pour payer pour sa chambre d’hôtel ou pour encaisser un chèque personnel. Bien que la situation puisse sembler normale à première vue, au moment où le client quitte l’hôtel le lendemain, il est déjà trop tard pour agir. On vous retourne le chèque puisqu’il est faux et vous venez de perdre tout l’argent pour la chambre et les services, le tout alors que le fraudeur est déjà bien loin. Toutefois, en utilisant une approche rigoureuse de gestion de l’argent comptant et quelques améliorations dans la façon dont vous gérez l’argent et les autres modes de paiement, vous pouvez dire adieu à la fraude.

    Comment ça marche?

    La fraude par chèque commise dans un hôtel peut survenir de différentes façons. À l’occasion, certains arnaqueurs utilisent de fausses cartes d’identité pour se faire passer pour d’autres s’ils tentent de payer en utilisant des chèques volés, selon notre source, un groupe de pression pour l’industrie internationale du tourisme basé au Royaume-Uni. Cependant, le fait de tout simplement imprimer de faux chèques et de les utiliser comme s’il s’agissait de chèques véritables jusqu’au moment où ils vous sont retournés fonctionne également dans bien d’autres scénarios. La hausse dans les services offerts sur le marché noir, soit localement ou via l’Internet, crée de nouvelles opportunités pour ces personnes d’obtenir tous les outils nécessaires pour tenter de commettre ce genre de fraude.

     

    Pourquoi ça marche?

    Selon Stopcheckfraud.com, une source qui promouvait la sensibilisation et la prévention, la fraude par chèque est le deuxième type le plus répandu parmi les méthodes utilisées pour frauder les gens, un pas derrière la fraude par carte de paiement, et il y a de très bonnes raisons pour expliquer cela. Produire un faux chèque est si facile, même pour les petits criminels. En fait, Stopcheckfraud.com explique que les seules choses qui sont nécessaires pour se lancer dans la production de faux chèques sont un ordinateur, la bonne application et une imprimante laser.

    Un jeu d’enfant croyez-vous? Malheureusement, l’ensemble du processus est si facile à réaliser. Avec l’accès à ces outils, et la capacité de gérer la pression associée à commettre ce type de fraude devant les yeux d’un représentant hôtelier, ces criminels peuvent cibler votre hôtel et causer d’importants dommages financiers avant même que vous ayez réalisé ce qu’ils viennent tout juste de faire. Toutefois, votre hôtel n’est pas complètement sans défense quand il s’agit d’empêcher la fraude par chèque.

    Ce que vous pouvez faire pour protéger vos intérêts

    Si vous ne désirez pas faire partie des 53 % des organisations qui ont été victimes de fraude par chèque ou d’arnaques en 2012, comme rapporté par la firme J.P. Morgan, être proactif dans la lutte contre la fraude est votre meilleur plan de match. Cela signifie de resserrer les reines de votre approche globale de la gestion de l’argent comptant et d’examiner en profondeur la façon dont vous manipulez les chèques. En premier lieu, regardez les mesures d’identification qui ont été mises en œuvre pour prévenir la fraude. Si vos mesures paraissent un peu déficientes à la lumière de votre nouvelle compréhension de la fraude par chèque, pensez à ajouter un système de numérisation de chèques. Ce type de mesure préventive combine un système d’imagerie et une base de données virtuelle qui aide à diminuer les risques de fraude de façon importante. En effectuant le suivi et en vérifiant tous les chèques qui passent à travers vos portes, vous pouvez arrêter la fraude avant même qu’elle ne se produise et aider à traduire en justice ceux qui réussissent à accomplir ce type de fraude avec succès.

    Gino Lombardi

    Gino Lombardi

    Gino Lombardi founded CashTech Currency Products Inc. in April 2003. Prior to establishing CashTech Currency Products Inc., dating back to 1993, Mr. Lombardi was a member of the management team at Datacard Canada. Mr. Lombardi’s hobbies include stain glass design and creation, travelling with his wife and spending time with his four grandchildren. He resides in Woodbridge with his wife of over 40 years.

    Find Gino Lombardi on:

    Tweets récents

    Nous joindre

    CashTech Currency Products Inc.
    1040 boulevard Cardiff
    Mississauga ON, L5S 1P3

    905.696.0733